Nous sommes un duo d’artistes qui travaillons à partir de techniques traditionnelles manuelles (encre, acrylique, fusain, craie, pastel, stylo bille...) mêlées à l’art numérique. Si les dessins de départ sont toujours en noir et blanc, figuratifs, avec une grande importance accordée à la composition, combinant sujets inachevés et fonds chargés, leur transformation via l'art digital nous est devenue totalement indispensable.

     Nous aimons marcher sur les lignes de crête, et unir les opposés, ou les complémentaires : la vie à la mort, la chair féminine à l’os du squelette, le réel au fantastique, la jeunesse à la vieillesse, le temps qui passe, ce qu’il prend et ce qu’il laisse et, depuis peu, le langage à la vision. En effet, si l’image prédomine, nous écrivons également des textes que nous tentons de leur associer, les associations visuelles, cognitives et émotionnelles naissant à partir d’une œuvre se révélant essentielles, en fil rouge sous-jacent.

     Les lieux chargés de mystère, galeries d’ossements, ruines, forêts ou sanctuaires, le corps humain (visage, regard, mains), les squelettes, l’animalier réaliste et le végétal onirique, les liens mêmes entre homme et animal, femme et végétation, la féminité cachée dans la juvénilité, les métamorphoses, la monstruosité, la confrontation avec la mort ou le surnaturel représentent nos sources d’inspiration majeures. Et nous collectionnons les naturalia, crânes, fossiles et taxidermies, que nous songeons à adjoindre à nos œuvres graphiques.

    Nous tentons de créer des images ayant souvent une part onirique, fantastique donc, qui peut les rendre énigmatiques, avec quelque chose d’ambigu dont le sens ne se révèle pas tout de suite. Ou mêlant plusieurs personnages en laissant planer le doute sur ce qu’ils peuvent être l’un par rapport à l’autre ou sur les intentions qu’ils dissimulent. Nous aimons les atmosphères pénétrantes, où le familier devient étrange, porteur de quelque chose qui le dépasse, et nous apprécions ce qui est baigné d’intemporel, passé au filtre de la mémoire et du temps. Nous souhaiterions atteindre à une certaine densité psychologique, de sorte que la totalité du sens d’une image ne soit jamais épuisée.

 

     Si nous restons attachés à la narration pouvant accompagner une image, nous souhaitons aussi établir des ponts entre figuratif et abstrait, qui nous paraissent être deux voies résolument complémentaires l’une de l’autre et ce, d’autant plus lorsque le résultat abstrait côtoie son origine figurative : le dialogue entre les deux nous semble alors s’enrichir, d’où l’importance toujours plus grande que nous accordons aux diptyques, voire aux triptyques qui mettent en scène ce dialogue.

     Parmi nos influences, se retrouvent autant la peinture classique (Vermeer, Rembrandt, Vélasquez), les illustrateurs du 19e (Doré, Rops, Daumier), les impressionnistes, les pré-raphaëlites ou les symbolistes comme Moreau ou Redon, que le 20e siècle (Druillet, Giger) et les photographes aux univers particuliers qui oeuvrent essentiellement en noir et blanc (Irina Ionesco, Sally Mann, Jerry Uelsmann, Michael Kenna, Jean-Michel Fauquet…). La littérature et le cinéma nous nourrissent aussi en abondance.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    We are two French artists, producing together drawings made first with traditional tools (charcoal, ink, pen, acrylic, pastel...) and then transformed on a computer, using numerical painting and different digital techniques that allow to increase the complexity of compositions, add textures, colors, and create specific atmospheres. The first step is, thus, always a hand made drawing, not a photography.

    We like trying to unify opposites : life to death, female flesh to bones, childhood to mortality or youth to age, but also real to dreams. Most of subjects are figurative but we also like exploring abstract paintings as you may see here.

    We are fond of places full of mystery and enigma, weird and baroque atmospheres, ruins and forests and sanctuaries. Bodies, skeletons, faces, eyes and hands, links between humans and animal/vegetal/mineral, cycle of metamorphoses, and visions facing death or supernatural are our main sources of inspiration.

    Images predominate but we also write texts to join them, in visual and emotional associations reflecting our psychic natures. We also accumulate «naturalia» (i.e., skulls, fossils, stuffed animals) that we think to join one day to our work with the aim to create a dialog between 2D & 3D material.

© 2015 par Luc Vivès & Christine Argot / créé avec Wix.com

  • Facebook Classic